Upcast 75 du 13 mars 2019

Abonnez-vous Itunes Djpod Podmust Facebook Twitter

Partie Divertissement (00:07:36)

Retour sur CAPTAIN MARVEL
Fin des spoilers : 00:35:48

Projets pourris : (00:35:48)

  • The Rock dans la peau de Hello Kitty ?
  • Un nouveau Gremlins

Projets risqués : (00:41:17)

  • Nolan est amoureux…
  • De Thor à Hulk, il n’y a qu’un pas!

Projets qui hypent : (00:47:41)

  • Les princesses prennent le pouvoir ?
  • Bandits, bandits

Conseils : (00:52:54)

Miru to Yomu (00:57:24)

  • Alita
  • Yamcha (manga)
  • À nos Amours (manga)

Le top 5 de février 2019 : (01:16:12)

  • YAK – Pursuit of Momentary Hapiness
  • Homeshake – Helium
  • Girlpool – What chaos is imaginary
  • Tiny Ruins – Olympic Girls
  • LeSuperHomard – Meadow Lane Park

Partie JV (01:31:30)

Vita : quand la lumière s’éteint… (01:31:30)

L’attentiomètre : Sekiro (01:49:47)

Conseils flash : (01:53:31)

  • Tetris99
  • Detroit

Projet pourri : Maupiti Island change de cap (02:11:01)

Projet risqué : Pokemon nouvelle génération (02:14:02)

Projet qui hype : Vacation Simulator (02:17:01)

Fin en musique : (02:23:33)

Abonnez-vous Itunes Djpod Podmust Facebook Twitter
Par Gregoire / Le 14 mars 2019 / 15 Commentaires »
15 Commentaires sur "Upcast 75 du 13 mars 2019"
  1. Yao dit :

    Dans les jeux marquant de la Vita, j’aurai pu citer Muramasa mais il était déjà sorti sur Wii…

  2. Tulkas dit :

    Je suis tellement pas d’accord avec vous sur Captain Marvel.
    Alors certes je suis super fan des films Marvel et peut-être que je suis déjà vendu a la cause.
    Pour info, je connais absolument pas les comics et en général je n’aime pas (voire déteste) le format et la philosophie d’édition de ceux-ci.
    Et j’ai découvert l’univers Marvel à travers les film et de divers podcast dédier (les clairvoyants).

    J’ai trouvé le film super agréable et très fluide avec aucun superflu scénaristique,tout s’enchaîne parfaitement et logiquement.
    J’ai aimé l’humour du film, mais là aussi je suis assez client de l’humour Marvel et je suis un bon client de se coté là.
    Coté réalisation ça fait le Job, mais c’est sure que c’est pas le film Marvel le plus époustouflant du lot.
    Mais c’est surtout parce que c’était clairement pas le but de celui-ci, son but c’était de faire une héroïne féminine avec un fort coté féminisme et pour le coup c’est une réussite total.

    Le film arrive a distillé son message tout le long du film sans pour autant l’imposer au spectateur.
    Par exemple une critique qui revient souvent, c’est le fait que Brie est constamment dans la retenue et qu’on la voit jamais céder. Mais je trouve que c’est justement se qui fait la force de se personnage, d’ailleurs on le voit souvent tomber et se relever de plus belle toujours plus déterminé.
    On sent qu’elle a toujours eut la volonté de faire son chemin malgré un environnement hostile qui ne cesse d’essayer de la rabaisser à sa soit disant condition de femme.
    On me la fait remarqué après coup, mais il y a un exemple flagrant d’une scène qui résume la philosophie du personnage.

    Lorsqu’elle arrive dans le bar de motard, un mec se pointe et lui dit que si elle souriait elle serrait plus mignonne ou dans le film sans doute plus attachante.
    Mais est-ce qu’on dirait cela à un mec, est-ce qu’on vous a déjà dit de sourie pour être plus mignon (votre mère ne compte pas)?
    Est-ce que quelqu’un dirait a Thor de sourire plus, non.
    C’est exactement le genre de propos sexisme dit inconsciemment par le plupart des hommes aux femmes.
    Tout comme des propos du genre, les femmes se laisse porter par leur sentiment ou plein d’autre connerie de se genre qui son très souvent cité dans le film l’aire de rien, mais qui sont bien là.
    Et c’est pour que Marvel est montré comme un personnage droit dans ses bottes.
    Et j’ai jubilé quand Jud Law c’est fait cassé la gueule à la fin alors qu’il essayait comme au début du film de jouer au mentors paternel en lui rabâchant cette histoire d’émotion et de se mettre au niveau des vraie hommes.

    J’ai adoré aussi le moment ou la jeune fille dit a sa mère qu’elle préférerait la voir combattre des Kree que de la voir affalé sur le canapé a regarder la Tv. Qu’elle veut qu’elle redevienne cette femme forte qui était devenue pilotes dans l’aire force.
    C’est quand même vachement plus interessant que de voire une héroïne affalé par ses sentiments et qui se ferait remonté le moral par Nick Furry avec une phrase bateau du genre “se qui est important c’est se qui est à l’intérieur de toi” ou truc mille fois cité dans les films.

    Il y a plein de petit truc de se genre dans se film qui me le fait aimé.
    Et on sent que Brie veut faire de se personnage une vraie héroïne féministe pour toute une génération de femme.
    Et se film le fait a merveille.

    Par contre je dois avoué que le coté avec Annette Bening est raté et c’est dommage, sa relation de mentor avec vers est pratiquement pas abordé et du coup le fait de la voir en manipulatrice dans la matrice aurait été bien plus intéressant.

    Par contre le parfait contre exemple de captaine Mavel c’est Alita qui en soit n’est pas un mauvais film, mais qu’il passe totalement a coté de l’oeuvre de base.
    Que se soit du message féministe, ou social, ou encore le thème sur le cybernétique dans un univers hyper glauque.
    Là le féminisme on repassera, elle vient de se réveillé elle sort du manoirs (si si vu la taille de la baraque c’est un manoir) et paf elle tombe sur un mec et va bouffer des glaces et jouer a la baballe et presque tout se qu’elle fait par la suite c’est pour son mec.
    En plus elle cherche la merde pour un oui ou pour un non.
    Le propos sur la cybernétique se résume à des footballeur drogué.
    Le rollerbal est là uniquement pour avoir une scène de rollerbal dans le film, ect…
    Pour moi se film c’est typique d’une production Blockbuster insipide.
    On prend le matériaux de base, on l’aseptise le plus possible et on prend tous se qui avait l’aire cool visuellement pour se la péter sur les effets spéciaux.
    Et c’est pas la peine de lire le manga pour la suite, la trame n’a rien a voir et je parle même pas du cas de Nova ça me dépasse complètement.
    Par contre si, ça vaut le coup de lire Gunm, parce que c’est une oeuvre majeur qui n’a pas prit une ride.

    Et à juste titre, on a tiré à boulet rouge sur l’adaptation de Ghost In The Shell, mais pour moi se film avait plus comprit l’oeuvre d’origine malgré un scénario totalement au fraise que se Battle of Angel.

    Voilà, voilà
    Pour résumé Captain Marvel un filme d’apparence simple dans son récit et son esthétique mais bien plus profond qu’il laisse paraître.
    Et Battle of Angel, un film très esthétique mais totalement vide de sens.

    Ah si dernier truc, concernant TETRIS 99, pour infos c’est ARIKA qui l’a réalisé et c’est les même qui on fait le TETRIS Grand Master le TETRIS qui est utilisé pour les compétitions et les homologation de record.
    Pas étonnant que le gameplay soit aussi bon.

    • Dim dit :

      Hello! Et surtout merci pour ton commentaire sur Captain Marvel dans lequel je me retrouve à 100%! ça fait du bien de voir que je suis pas le seul à avoir aimer! Je vais pas répéter les raisons qui m’ont fait adhérer au film, mais ça regroupe pas mal d’éléments que tu cites. On est bien d’accord pour voir les Marvel comme des divertissements certes mais des divertissements intelligents.

      • Tulkes dit :

        Je te conseille d’écouter L’allô centrale qui lui est dédié, il est très intéressant et surtout analysé du point de vue de deux femmes.
        https://www.radiokawa.com/episode/allo-centrale-97/

        De base je suis pas un féminisme.
        Mais quand on lit se qu’on lit et qu’on voit se qu’on voit sur internet concernant les réaction sur le film, j’ai du mal à croire qu’on est en 2019.
        Et rien que pour ça, se film vaut le coup.
        Bien entendue, il y a eut une tonne de très bon films sur le féminisme et sans doute bien plus engagé, mais ses films sont vu par quelques millions de personnes.
        Celui-là touchera le milliard.

    • Yao dit :

      Intéressant mais comme dit, je n’ai pas du tout ressenti ça me concernant ! C’est l’inverse !
      J’ai plus vu ça dans Alita et voir pire Wonder Woman !

  3. Prof Oz dit :

    Hi les gars.
    Juste un petit retour concernant la Vita et son remote play, c’est loin d’être aussi efficace que ce que vous dites dans le podcast. Je ne sais pas trop quelles sont les conditions mais, même en étant à quelques centimètres de la PS4, le streaming du jeu vers la Vita n’était pas toujours top. Je l’ai essayé avec Uncharted 4 et Bloodborne (entre autres) et sur ce genre de gros jeux, la pauvre portable était à la peine. Avec de plus “petits” jeux (comme Sonic Mania ou le Wonder Boy Dragon’s Trap), ça passait déjà mieux mais il y avait quand même quelques artefacts visuels.
    Bref, comme l’écran tactile au dos, une bonne idée mais assez mal fichue au final.

    Sinon, moi aussi j’ai trouvé que Captain Marvel était assez naze. Je n’ai pas vu le film, mais pour le principe, je tenais quand même à le dire.

    Merci pour votre émission.

    • Yao dit :

      Oooh Oz ici ! ^^
      Le stream n’est pas lié à la connexion (je suis fibré perso) ? J’ai testé Yakuza et ça passait assez bien !
      Bon j’y ai pas passé 100 ans non plus !
      J’ai plus joué à Not a Hero en streaming et pas eu de lag, j’était dans une autre pièce en plus !

  4. Pikachoux_bzh dit :

    Salut les filles !
    Ah bah bravo, dès qu’il y a une fille un peu badass dans un film, on le nul trouve à part Dim. C’est sûr que ça change d’un Kechiche… Dès qu’il faut arrêter de réfléchir, il n’y pas plus personne. Bon ok, je ne suis pas encore aller voir le film, mais juste pour soutenir DIm, je vais le trouver bien ^^!
    Sinon excellent choix de Yao avec “A nos amours”, j’ai commencé à le lire…. Et ma femme me l’a piqué, alors qu’elle ne lit jamais un manga ou une BD.
    Petit conseil vidéo : La série Love, death + Robots a ne pas rater. 18 courts métrages excellents dans le style Animatrix. Je les ai dévoré en 2 soirées.
    Petit conseil JV : Kingdow Hearts 3, Comment dire… C’est bien, si comme moi, tu abandonnes l’idée de comprendre l’histoire. J’ai tenu jusqu’au 4ème monde et j’ai arrêté après. Les personnages qui s’ajoutent, les voyages dans le temps, les similis, les sans-coeurs, tous les prénoms qui se ressemblent, etc…. Bref, j’ai fini le jeu sans me prendre la tête sur le scénario. Le jeu est techniquement irréprochable. C’est très beau, on a l’impression d’être dans les animés Disney. Le système de combat est accessible et assez fun, la possibilité d’équiper plusieurs Keyblade pour varier le gameplay est une bonne idée, en plus des sorts magiques classiques. J’ai fini le jeu en normal sans forcer mon talent, ceux qui veulent du challenge joueront en expert.

    • Yao dit :

      Merci Pika !
      T’inquiètes, je vais faire un retour sur Love, Death + Robots ! Une grosse claque me concernant ! * 3 *

      D’ailleurs en anticipé, quels sont tes courts préférés ?
      Moi c’est : The Witness, Un vieux démon (quelle trad de merde…), Sonnie, c’est mon trio mais tout est bien en fait sauf Ice Age que je trouve le plus faible ! Métamorphes, la partie modélisation des humains ne marche pas du tout ! Lucky 13, pareil c’est sans plus,. Je vois pas l’intérêt de la mo cap !
      Pour Captain Balais ! :)) Bah j’ai préféré la proposition de Wonder Woman c’est dire ! TT 3 TT

      Niveau JV : On n’est pas trop JRPG surtout cet épisode bien représentatif du genre !

      • Tulkas dit :

        J’ai adoré Love, Death + Robots, moi qui suis grand fan d’animation c’était un pur plaisir de voir tout ses studio se lâcher en terme d’histoire et de mise en scène.

        Perso mon top 3 se serrai
        1/ La revanche du yaourt :
        L’animation en top motion toujours aussi cool et mine de rien ils arrivent a te faire passer de la bonne blague à l’angoisse d’une façon assez inattendu.

        2/ L’avantage de Sonnie :
        Déjà il fait partie des film animé les plus impressionnant techniquement mais en plus il aborde le thème du viol de façon hyper intéressante.

        3/ The Witness :
        Déjà sont scénario est hyper efficace et en plus je trouve se mélange entre film live redessiné dessus super intéressant. J’adorerai voire un film ou une série avec se genre de mise en scène.

        deux motion spécial pour Bonne chasse dans lequel j’ai bien aimé cette espèce de passage de témoin entre la magie du passer et la technologie qui devient la magie du future.
        J’ai pas mal lu de personne qui voyait ça comme une histoire ou la nature se fessait détruire par la technologie alors que j’ai plus l’impression d’un passage de témoin.
        Et l’autre c’est Beyond the Aquila Rift qui est visuellement ultra réussi et l’histoire est très sympa.

        Dans ceux que j’ai pas aimé, il n’y en a qu’un seul que j’ai vraiment trouvé assez inintéressant visuellement et dans se que ça raconte c’est LUCKY 13. On est presque dans un cinématique de Call of Duty.

      • Pikachoux_bzh dit :

        Mes nominés sont : Sonnie, Le témoin, bonne chasse & l’oeuvre de Zima. Les 3 robots et la revanche du Yaourt m’ont bien fait marrer. Le côté photo réaliste de certains animés est vraiment bluffant comme Lucky 13 ou Derrière la faille

  5. Jayetbobfr dit :

    Je pensais revenir longuement sur Captain Marvel mais Tulkas a bien détaillé tout ce que j’aime dans ce film. Je me permettrai juste de faire remarquer que le film n’est pas allé au bout de sa démarche concernant sa relation avec son “amie”. Deux femmes qui vivent ensemble et élèvent une enfant. C’est juste sa “meilleure amie” ?

    Bref… du coup, j’en profite pour parler du film que j’ai vu avant. C’est un film français (Cocorico !) : Grâce à Dieu de François Ozon. Pour ceux qui l’ignorent, le film revient sur l’affaire du père Preynat, prêtre accusé de pédophilie qui a sévit durant des années et le silence de l’église malgré la multiplication des cas. Le film suit le parcours de trois victimes du père Preynat. Trois histoires personnels qui vont progressivement se chevaucher. François Ozon choisit une mise en scène très simple, presque documentaire (il me semble d’ailleurs que le film est filmé en 16/9e) pour installer une proximité avec les protagonistes. C’est un film dur à regarder. Cela parle de la difficulté à libérer la parole face au poids du traumatisme mais également face au poids des institutions. Comment celle-ci a un impact sur ses proches. Tu oscilles entre tristesse, rare moments de joie et un constant sentiment de malaise. Un sentiment qui m’a assailli lors des confrontations avec le père Preynat (dont une qui arrive très tôt dans le film) mais aussi lors des flashbacks. En résumé, c’est un film à voir mais que je peux difficilement recommander à tous.

    • Tulkas dit :

      J’y est pensé aussi, mais est-ce que ça n’aurait pas été de trop et fait passer au second plan le thème du féminisme.
      Et fait passer Captain Marvel du symbole féministe à un symbole Gay.

Laisser un commentaire