Upcast 76 du 27 mars 2019

Abonnez-vous Itunes Djpod Podmust Facebook Twitter

Partie Divertissement (00:08:24)

Retour sur US de Jordan Peele
Fin des spoilers : 00:33:44

Projets pourris : (00:33:44)

  • Cannes toujours sans Netflix
  • Des projets pourris en série!

Projets risqués : (00:39:24)

  • L’auberge espagnole ouverte à nouveau
  • Apple TV+ : nouveau poids lourd

Jeu : la filmo de Burton (00:54:46)

Attentiomètre : PNL, album le 5 avril (01:04:57)

Les geek au pouvoir : Encore plus de Marvel sur Disney Plus (01:17:20)

L’heure des trailers : Once upon a time in Hollywood (01:18:52)

Miru to Yomu • 見ると 飲む (01:23:51)

  • Retour sur DBS Broly
  • Back Street Girls

Conseils : (01:37:49)

Partie JV (01:58:01)

Sekiro : Vous qui entrez ici, abandonnez toute espérance… (01:58:01)

L’attentiomètre : Yoshi’s Crafted World (02:26:39)

Projets risqués : (02:29:08)

  • Deux Switch à l’horizon
  • Stadia, la promesse de Google

Projets qui hypent: Les Directs en folie (02:35:22)

Fin en musique : Everyday · Weyes Blood (02:48:30)

Abonnez-vous Itunes Djpod Podmust Facebook Twitter
Par Gregoire / Le 28 mars 2019 / 12 Commentaires »
12 Commentaires sur "Upcast 76 du 27 mars 2019"
  1. Tulkas dit :

    Je suis désolé Dimm, mais Yao a raison sur DBZ.
    C’est devenue une catastrophe, alors déjà de base je suis un vieux con qui pense que Dragon Ball Z c’était déjà beaucoup moins bien que Dragon Ball et limite la meilleur série de Toriyama c’est Dr Slump. Mais alors se Dragon Ball Super, c’est simple ils ont donné les clés aux fan et c’est devenue n’importe quoi avec encore plus de transformation déjà que c’était limite limite dans DBZ. Des cross over gratuits en veux tu en voilà , des Character designe tout droit sortie d’un logiciel de compilation, ect….

    Non, non, non, non et non.
    Et c’est dommage, il y aurai plein de chose a raconter autre que de toujours tomber dans se schéma de merde un peu d’humour, 10H de combat et puis sans vont.
    Un peu d’imagination que diable, je sais pas moi un road trip gastronomique avec Berus, Goku et Végéta. Ou raconté les origines de Tortue génial son enfance avec Baba, sa formation et son combat contre Petit Cœur, ect….

    Et se qui me gonfle le plus c’est de voir se truc marcher de ouf et qu’à coté on laisse bider en France des chefs d’oeuvre du shonen comme TORIKO ou le top du top comme MEDAKA BOX (celui-là il est premier dans mon top Shonen de tout le temps).

  2. LeYule dit :

    Si ça peut te rassurer Greg, sur le papier la série des Souls n’est pas du tout pour moi non plus : et pourtant j’adore ! Je m’y suis penché un jour par curiosité et je regrette pas du tout. Si tu as l’occasion de tester à moindre frais, je ne peux que te conseiller d’essayer. Perso je me suis acheté la PS4 pro il y a peu et je compte bien prendre rapidement Bloodborne et Seikiro (bon là je suis en mode cowboy donc ça attendra un peu…)

  3. Prof Oz dit :

    Hi les gars !
    Je n’ai pas terminé d’écouter mais j’en suis à la fin de votre discussion autour de Sekiro. Contrairement à Julien, je crois qu’il faut arrêter de dire que les Souls ne sont pas “si difficiles”. C’est mentir à propos de ces jeux. Et encourager les gens à y jouer en leur faisant croire que ce n’est pas le cas, c’est la meilleure manière de les décourager au premier boss et de les en dégouter. Ce sont des jeux difficiles, et ce n’est pas grave parce que ce sont aussi des jeux incroyablement généreux dans la manière de l’affronter. La difficulté n’est pas tant un problème à partir du moment où FromSoftware propose beaucoup de façon de la dépasser : dans les Souls ou Bloodborne, n’importe quel buid de perso est valable face à une situation et il y a suffisamment d’objets/armes/items pour que même une situation qui semble désespérée puisse tourner à notre avantage. Dans Sekiro, c’est l’infiltration qui offre la possibilité de contourner la difficulté des combats (dans une moindre mesure car les boss, on est bien obligé de les affronter).
    Donc oui, les jeux de FS sont difficiles mais la principale limite, ce sera tout simplement le temps : parce que pour s’entraîner face à un ennemi, tester différentes approches, ça demande du temps, beaucoup de temps … Et en ce sens, je rejoins les gens qui disent “pas de temps pour ça”, je les comprends. Et je ne parle pas de ces boss “sacs à PV” où, même avec la bonne technique, le combat se transforme en course d’endurance (coucou Midir dans DS3)
    Et puis passer à côté d’un jeu, aussi grand soit-il, ce n’est pas trop grave, parce que des grands jeux, il y en a quasiment 2 par mois dans la folle époque vidéoludique que nous vivons.
    Sur ce, je retourne râler et crier au génie sur Sekiro ^^

    • LeYule dit :

      Globalement je suis d’accord avec toi mais ça m’agace un peu de résumer les Souls à ce seul aspect comme c’est souvent le cas (bon ils ont un peu axé les com’ là-dessus aussi faut pas se leurrer). Ce sont surtout des jeux où l’apprentissage est important, où le joueur est complètement bousculé dans ses habitudes et n’est pas guidé tant sur le gameplay (pas de tuto, pas de map/boussole, pas de livre de quêtes, pas d’objet clairement identifié, etc.) que sur l’histoire (passionnante mais cryptique as fuck) ; pour autant ces deux éléments sont extra pour peu qu’on s’y penche un peu.
      Vous me donnez foutrement envie avec Sekiro ! lol

  4. Lumumba dit :

    Il boit Greg avant les enregistrements ou quoi ?! Ça fait plusieurs émissions de suite qu’il est un peu trop on fire.

  5. Titikaka dit :

    Salut les gars,
    Et oui, je reviens mettre un commentaire après une looongue absence, mais ça s’explique : j’ai enfin vu Mektoub my love.
    Du coup je suis passé par tous les états : tétanie, trouble du sommeil, fatigabilité accrue, modifications des relations intrafamiliales et répercussions professionnelles. Je m’en sors tout juste là mais je suis encore fragile.
    Quel sentiment de malaise pendant le visionnage…encore plus de plans sur les culs qu’un épisode de Koh-Lanta, le cousin qui sort avec les petites jeunes alors que l’acteur à l’air d’avoir minimum 35 ans, les petites jeunes qui sont justement censé être en école de commerce mais qui ont des têtes de filles de 16 ans, l’oncle de 50 balais qui leur sautent systématiquement dessus et qui les fait s’asseoir sur ses genoux,…Christian Quesada likes this.
    J’avais écouté pas mal de podcasts qui en parlaient et au final le meilleur résumé vient d’une chroniqueuse de « Eteindez la lumière », je cite : « Le film d’un mec qui tient la caméra avec une main en se branlant avec l’autre ».
    Voilà voilà.

  6. Steph dit :

    Je le dis Greg, j’ai bien aimé Captain Marvel, et j’adore Sekiro 😀

    En parlant de Sekiro, il n’est pas si difficile que ça (même si je bute sur le dernier boss). Comme les Souls c’est un jeu dans lequel il faut prendre son temps et accepter d’y consacrer plusieurs dizaines d’heures, et surtout d’explorer, il ne se rush pas. Oui c’est difficile, mais très loin d’être insurmontable si on en accepte les codes. Après on a absolument le droit de ne pas adhérer au concept.

    Pour le DBZ Broly je l’ai trouvé largement supérieur à l’original. On a une vraie origin story et pas une excuse pourrie à base de “oui mais Goku il pleurait à côté de lui”. L’intro était cool au niveau du lore de la série et le combat final quoiqu’un peu long est ouf en terme d’animation, et la fin est réussie.

    Pour finir je rejoins Dim sur Hereditary. Je suis un grosse poule mouillée et pourtant je l’ai trouvé excellent. Il y a une atmosphère assez dingue pendant tout le film (qui ne fait jamais vraiment peur en fait, c’est plus du malaise), les acteurs sont au top, et la fin est l’une des plus marquantes que j’ai vu ces dernières années.

    Voilà sinon continuez comme ça, votre podcast est top, il est frais et il m’occupe bien toutes les deux semaines.

  7. alissa dit :

    Salut à tous,
    Je rejoins totalement la critique de hérédité, ce film est incroyablement pesant et angoissant et ma terriblement marqué. ça fait déjà quelques mois que je l’ai vu et j’y pense encore… Comme l’a dit Dim, c’est pas juste un bon film d’horreur, c’est un grand film (c’est marrant “la di dim”, ça fait refrain de comptine)
    Pour love death + robot, très bonne surprise avec une préférence pour l’épisode “le témoin” qui m’a bluffé. Je ne vois pas comment il ont fait.

    Pour Sékiro, je suis à la fin de DS3 avec mon fils donc ce sera pour plus tard avec la Goty.
    Mais je trouve dommage qu’on résume ces jeux à leur difficulté présumée. Comme beaucoup j’ai mis du temps à m’y mettre, j’avait joué quelque heures au premier avant de le laisser tomber. Puis j’y suis revenu avec la review du hooper, la vidéo bloodborne de ALT236 et l’aide de tonton Exserv et fin de compte, une fois la première zone passée, ça devient largement faisable, d’autant plus qu’il y a plein d’aides (jouer pyro) et de zone de farm très généreuses près des feu (surtout pour DS3). En fin de compte ce que je retiens des DS c’est qu’il faut savoir se pauser et s’immerger dans cette ambiance pour découvrir et enfin maîtriser l’environnement. Vraiment, ne parler que de la difficulté c’est passer à coté de l’essentiel.

    Après, plus globalement, Je ne comprend pas le délire autour de la difficulté des DS, j’ai découvert le jeu vidéo sur NES avec mario3 et Zelda 2 qui (avec plein d’autres jeux) pour moi demandent plus de skill.

    Merci pour votre travail et votre humour

  8. Pikachoux_bzh dit :

    US -> Vendu, mais je n’aurai pas le temps d’aller le voir…
    Hérédité -> Vendu, et j’ai commencé à le regarder… Effectivement c’est malsain, mais c’est ça qui est bien 🙂
    Sekiro -> les tests/reviews me font envie comme pour Deadcell et Hollow knight et finalement j’ai jeté l’éponge sur ces jeux…. Donc je passe mon tour pour celui-ci.

    Pour revenir à la (soporifique) conférence d’Apple, j’ai eu l’impression de voir des services et contenus destinée avant tout au public américain. L’émission avec Ophra ou la série avec J.Aniston sont très américano centrées. Je n’ai trouvé pas ça très vendeur de mettre uniquement en avant ces contenus pour une présentation mondiale. Quand à Spielberg, au vu des ses dernière productions, c’est pas sur lui j’aurai misé (oui, je sais il y a avait aussi JJ Abrams 😉 ). Bref, c’était pas très convaincant, et on ne connait pas le prix, ni le principe de consommation. A priori, ce serait un abonnement à des bouquets de chaines (?). Quand je vois la diversité (hors films) du catalogue Netflix et leurs exclues, dont certaines de qualité, je leur souhaite bon courage. En plus, avec la politique d’Apple (pas de sexe, violence, drogues…), c’est pas gagné.

    Quand à Stadia…. J’ai vraiment du mal avec le JV en streaming. Actuellement tu veux jouer dans de meilleures conditions, tu peux changer ton matos (PC, console, TV, etc…). Dans le streaming, tu es dépendant de ta connexion sur laquelle tu n’as pas la main. Sans parler de ton propre réseau domestique, quid de la qualité quand ta famille est sur Netflix, youtube, etc… ?
    A priori, il faudra une connexion à 25/30 Mbps pour bénéficier d’un affichage 4K à 60 fps, et d’une connexion à 20 Mbps pour afficher du FULL HD en 30 fps. Autant dire que très peu d’utilisateurs pourront jouer dans des conditions optimales, et peu encore dans des conditions juste « correctes ». En même temps, je dis ça, mais “normalement” la fibre arrive chez moi avant l’été ^^!
    Après je n’ai pas l’impression d’être la cible non plus, ça a l’air de viser le public casual qui ne veut s’embêter avec du hardware pour jouer, donc bon…..
    Par contre, quand je vois les outils destinés aux dev et aux youtubers, Twitch a du souci à se faire.

    Chti conseil :
    – Série TV : Santa Clarita Diet, comédie horrifique sympatoche avec Drew Barrymore. Une maman Zombie chez les Desperate House Wife.
    – JV : Division 2 (1.5), jeu service d’Ubisoft. tu tires, ça loot, tu tires, ça loot…. Habituellement, c’est pas ma came, mais là ça passe bien, je sais pas pourquoi. c’est beau, ça répond bien, ça fait le job sans plus. Juste l’interface est vraiment mal pensée.

  9. LeBonDeun dit :

    Salut les gars !
    Bon je viens de lire les commentaires et j’essaie de me remettre du commentaire de Titikaka :-)… Décidément je me dis toujours qu’il faudrait que j’en mate un mais j’oublie d’acheter des kleenex à chaque fois ;-)…

    Plus sérieusement… (ou pas)
    Dans le genre insupportable (avec Kechich) on a PNL… bon ben je suis désormais trop vieux pour supporter ça… je suis de la vieille école qui n’aimait pas trop le rap sauf certains US (Snoop Dog, Cypress Hill, Delinquent Habits, Dr Dre) et peu de français (NTM, IAM, Assassin). Là le son, la voix, les textes m’insupportent au bout de 30 secondes… Pour entendre ça je prend le train tous les jours, merci, next !

    US je suis carrément chaud, j’avais adoré Get Out

    Le sujet sur les nouvelles plateformes de streaming m’a fait réfléchir surtout que j’ai entendu récemment qu’en 2018 en France le chiffre du streaming avait dépassé la vente de physique en matière de musique (la vente de titre à l’unité en mp3 dégringole).
    Perso je suis très collectionneur et très attaché au physique et n’avoir qu’un droit d’utilisation sans possêder les choses me contrarient : pas de prêt ou de revente possible, disparition d’éléments d’un catalogue sans votre avis)
    J’ai bien sûr craqué pour un abonnement netflix et j’ai un catalogue Steam et PSN conséquent mais ces achats ont toujours été motivés par le prix ultra attractif des offres. Acheter D-one un jeu à 70€ sur le PSN et Steam est hors de question !
    Pour le cinéma, ma réflexion est la suivante : si on veut avoir les films et séries qu’on choisit sans avoir un abonnement à une chaine, on revient tout simplement aux vidéos-club qui se sont fait démonter par l’arrivée d’internet et du téléchargement (dont nous sommes tous plus ou moins responsables avouons le !).
    Au final je pense que nous serons les grands perdants de cette histoire.
    Petit détail que beauoup de personnes oublient : les médiathèques. Perso j’ai un réseau important de médiathèque qui me permet de louer masse livre, dvd/bluray, et BD pour 5€ par mois. Renseignez-vous dans votre région, on peut avoir de superbes surprises (autant dire que les parisiens ont accès à un catalogue pharaonique).
    Dans tout ça je parlerais même pas (malheureusement) du problème énergétique et écologique de tout passer en streaming et de l’inégalité induite selon votre localisation géographique (perso j’ai la fibre et une installation de 40go me fait pas peur mais je suis sûr que dans votre équipe la donne n’est pas la même).

    Burton… vous avez résumé ce réalisateur trop longtemps surestimé et qui a vécu sur le passé (Edward, Sleepy Hollow, Big Fish) ou sur la méconnaissance de sa filmo (non ce n’est pas le réal de Jack bon sang !)

    DBZ Broly… l’ancien OAV était déjà ultra faiblard alors celui-là ne m’attire pas du tout. Par contre vous n’avez pas cité de Toriyama “Blue Dragon” (que j’ai loué à ma médiathèque) que j’ai bien aimé.

    Backstreet Girls : j’ai regardé un épisode pour le moment… c’est fun mais les hurlements constants m’ont fatigués (c’est l’âge sans doute). Si vous voulez dans le même genre mais ultra creepy (j’ai lu qu’un tome), jetez un oeil sur “Lady Boy vs Yakuza”… très drôle à certains moments, très dérangeant à d’autres…

    Love Death Robots… coup de coeur 2019 ! Ou comment raconter une histoire sans être coincé dans un timing institutionnalisé (20/45 minutes). Les films durent de plus en plus longtemps souvent pour pas grand chose (oui c’est à toi Marvel que je parle) et ça fait du bien ce format !!! De plus on sent que les réalisateurs ont fait ce qu’ils voulaient et la technique est fabuleuse !

    Hérédité : vous confirmez tout le bien que j’en entends ! Il est dans ma wishlist avec Ghostland

    Sekhiro : Idem, dans ma wishlist !
    Je me joins aux anti “les Souls likes ne sont pas difficiles”. Les “Souls” sont durs mais surtout ultra exigeant : Il faut mémoriser les patterns, les maps et accepter de faire et refaire.
    Pour certains c’est un bonheur pour d’autres une souffrance et je comprends tout à fait. Le jeu vidéo est un plaisir, finir une session de jeu au bout de 2h sans avoir avancé et énervé je comprends que ça rebute. Il y a eu une gentrification vidéoludique avec ceux qui ont fait les Dark Souls et les autres… et même si vous l’aviez fini j’ai déjà entendu la réflexion “oui mais tu n’as pas tombé le boss tout seul, tu as demandé de l’aide”… mais TG quoi !

    Voilà j’ai fini !

Laisser un commentaire