Upcast 82 – 19 septembre 2019

Abonnez-vous Itunes Djpod Podmust Facebook Twitter

Divertissements (00:04:09)

Dark Crystal série Netflix / Fin des spoilers : 00:24:05

Ça – chapitre 2Fin des spoilers : 00:39:47

Clash des phrases 1 : #metoo (00:39:47)

Projets pourris : Un remake pour Volte / Face ? (00:42:45)

Projets risqués (00:45:24)

Projets qui hypent (00:59:16)

  • Sound of metal
  • Jackpot pour Bad robot
  • Nightmare alley
  • Une suite à Solo ?
  • Apple TV+ : ça se précise

Clash des phrases 2 : terre à terre VS spirituel (01:10:37)

Conseils flash : Marianne – épisode 1 (01:14:01)

Top musical du mois : Encore quelques disques de l’été… (01:17:11)

  • Tool : Fear Inoculum
  • Lana del Rey : Norman Fucking Rockwell!
  • Ty Segall : First Tate

Jeux vidéos (01:34:10)

Retour sur le TGS 2019 (01:34:10)

Les 3 gros : Nintendo fait sa rentrée avec un Direct (01:53:24)

Projets pourris : Ring Fit Adventure : le cul (musclé) entre deux chaises (02:01:51)

Projets risqués : Apple Arcade, c’est imminent (02:06:54)

Projets qui hypent : HTC Vive Cosmos, fer de lance de la VR (02:09:32)

Conseils flash : (02:12:41)

  • The Dark Pictures: Man of Medan
  • Heave Ho

Fin en musique : Korn – Cold (02:27:26)

Abonnez-vous Itunes Djpod Podmust Facebook Twitter
Par Gregoire / Le 16 septembre 2019 / 7 Commentaires »
7 Commentaires sur "Upcast 82 – 19 septembre 2019"
  1. Tulkas dit :

    Sympa d’avoir changé de présentateur, le précédent n’était pas top.

    Par contre c’est une erreur de votre part d’avoir parlé de Dark Cristal parce que j’ai plein de chose à dire dessus.

    Cette œuvre est tout simplement magistral, difficile de trouver mes mots tellement je suis totalement sous le charme de celle-ci.

    Difficile d’imaginer que des marionnettes et des décors en polystyrène pourrait retranscrire autant de sentiments et de vie.
    Là où la 3D aussi belle soit-elle dans les films reste des effets spéciaux et arrive difficilement à retranscrire de l’émotion. Ici, le fait que tous les personnages soient physiquement réel et que des marionnettistes de talent leurs donnent du mouvement à quelque chose de fascinant.
    On est comme des gosses devant un spectacle fait de bric et de broc qui s’enthousiasme à chaque mouvement et cri des personnages.
    Là aussi, j’ai été pris de terreur et pas seulement par les Skeksès qui sont magistral, mais aussi émue par un amour naissant, un regard plein de regret ou encore la mort.
    Toutes ses émotions retranscrit avec justesse et mise en scène avec une économie de trait comme ses grands artiste capable de retranscrit sur une toile nombre d’émotion avec un trait de crayon.

    Faut pas non plus oublier la majesté des décors et de la mise en scène qui nous fait voyager à travers ce monde de fantaisie avec un grand F qui fourmille de créature tout plus étrange, avec ses peuples et cultures, avec se ses mystères.
    J’ai rarement vu sur écrans un telle monde si loin de nous dans son imaginaire et si proche de nous dans sa consistance.

    Reste aussi un des points les plus importants, son histoire.
    Là aussi si celle-ci peut sembler assez simple, cette simplicité permet à celle-ci d’avoir plein de rouage des plus intéressants à travers le voyage d’une multitude de personnages issue des quatre coins du royaume.
    Ce qui est impressionnant, c’est que pour moi c’est que le fait d’utiliser des marionnettes permet d’avoir une certaine naïveté qui se retrouve emporté dans une danse des plus macabres.
    Parce que ne vous trompez pas, le récit n’hésita pas une seconde à partir dans les coté les plus sombre de l’humanité et aborde des thèmes comme le féminisme, le génocide, la torture, la spiritualité autour de la vie et de la mort, la dualité, ect….. Avec beaucoup de justesse.

    Vous l’avez sans doute comprit, je suis devenu fan de cette univers malgré que je n’avais pas spécialement accroché au film d’origine que je trouvais beaucoup trop lent.
    Mais là la formule marche à merveille, car ils ont réussi à garder le meilleur de l’époque sans doute bien aidé du fait qu’une bonne partie de l’équipe d’origine était encore de la partie et affiné grâce au nouvelle technologie d’animatronique et l’utilisation a minima d’effet visuelle.

    D’ailleurs une fois la série terminé je vous conseille le making of qui est sans doute l’un des plus intéressant que j’ai vue. Faut dire qu’on voit rarement des films qui utilisent les procédés utilisés ici.
    Et pour finir, c’est bien la famille Cette œuvre est tout simplement magistral, difficile de trouver mes mots tellement je suis totalement sous le charme de celle-ci.

    Autre sujet sur lequel je veux rebondir c’est sur le Vive Comos mais pas tout à fait.
    Déjà je suis possesseur d’un HTC Vive et je voudrais donner quelques précisions sur le système de détection de celui-ci. A titre personnel les deux satellites je les ai fixé sur deux planche posé en haut de deux meuble et j’y ai pas touché depuis 3 ans.
    Ils sont très discret et il y a pas besoin de les réinstaller à chaque fois.
    Autre point c’est qu’on ne m’entonne pas assez les capacités de détection de ceux-ci qui sont d’une efficacité redoutable.
    Vous êtes tout le temps détecté et ne perd jamais de vu le casque ou les manettes que vous soyez a quatre patte ou que vous vous retournez dans toute les directions. Vous êtes totalement détecté et c’est la grande force de se système.
    Les systèmes à base de caméra sont pas aussi efficace, je peux vous le confirmer surtout accroupie sous un bureau virtuel.
    J’ai aussi le système sans fil et il est super efficace, on peut jouer entre 3 à 4 heures non-stop et la batterie se clips à la ceinture.
    Et enfin, j’ai aussi acheté le nouveau Kit VR de Valve, le Valve index et il est assez ouf.
    Déjà la qualité d’image est magnifique, on peut enfin lire les textes à l’écran, le système audio est tout aussi efficace surtout que ses haut-parleur sont à quelques centimètres de la tête et c’est agréable de ne pas les avoir sur les oreilles.
    Plus qu’un câble à connecter.
    Et le système de détection de mains est assez bluffant.

    Dernier point, mais ça concerne que Yao, je voulais le signalé à la précédente émission, mais j’ai oublié de le faire.
    Je suis vachement étonné que tu n’ais pas regardé The Naked Productor, une série sur le porno japonais de l’ère Showa.
    Alors je sais que les série Japonaise c’est terrible en général, mais celle-ci bénéficie d’un casting 3 étoile et d’une très bonne mise en scène.
    Je l’a met facile dans mon top de l’année des séries.

  2. Tulkas dit :

    Moi et mon HTC vive sur Budget Cut
    https://youtu.be/AhYGf9anC2M

  3. alissa dit :

    Salut les gars.

    Je rejoins Tulkas à propos de Dark cristal y a vraiment quelque chose de spécial dans cet univers et la série exulte la sincérité. on voit que l’équipe qui s’en ai chargé à du être marqué par l’oeuvre originale.
    Et pour le présentateur, je trouve aussi que que Yao fait du bon boulot. en tous cas c’est toujours mieux que l’autre. Mais, Yao devrais tout de même reprendre sa place de chroniqueur pour que ça parle enfin de manga et anime. Ce podcast en manque terriblement.

    Après coté musique ça me semble tourner en rond. J’ai moi même l’impression d’être enfermé dans une bulle avec les même type de morceaux (des 60’s au 90’s) repris de génération en génération. Julien parle souvent de prise de risque à propos des album qu’il commente. Mais de mon coté j’ai plus l’impression d’entendre des redite de vieux morceau dépoussiéré c’est chouette mais je ne vois pas le risque là dedans. J’entend risque au sens par exemple du virage pris par Talk Talk.

    Petite reco: l’année passé j’ai découvert deux chaîne youtube (NPR, et KEXP) j’écoute ça en bossant et on tombe souvent sur des truc inattendu comme Fiona Apple qui se cache en dessous d’une table avant de chanter de la country. ou encore du rock psyché turc. encore une fois c’est du neuf avec du vieux mais ça reste super.
    https://www.youtube.com/watch?v=_J5-57lRxAM
    https://www.youtube.com/watch?v=qQ4PZVj66ac

    Après, pourquoi traitez vous la vr et le motion gaming séparément? ça me semble faire parti du même délire

    Hâte d’entendre le prochain épisode.

  4. François dit :

    Coucou,

    petit message dédicace pour Dim, toujours en mal d’infos sur Star Wars. C’est toujours marrant de boire un coup sur une pelouse parisienne sans se douter que t’as Rian Johnson qui filme incognito derrière toi 🙂 https://vimeo.com/361345913
    Des bisous à toute l’équipe et à bientôt sur Heave Ho (et Tool, c’est de la bombe, même si les morceaux durent plus longtemps qu’un repas chez Mac Do)

  5. di-stephano dit :

    Hello messieurs, deux remarques:
    1) j’aime bien Yao en host car il est moins vulgaire et se met moins en colère contre Bohemian Rhapsody que Greg. Cependant il ricane beaucoup plus.
    2) Est-ce que Lana del ray est une chanteuse ? Elements de réponse, sur Wikipedia elle est classée comme pleurnicheuse au même tire que James Blunt et Josef Salvat. De plus en algonquin Lana del Rax signifie “celle qui pleurniche beaucoup”, ce n’est pas anodin je pense.

Laisser un commentaire